PAUSE CAFÉ • Mes études, ce doute perpétuel.

1 juin 2015


La pause café, c'est toujours le moment idéal pour se poser tranquillement et discuter. Voilà donc à quoi va servir cette nouvelle rubrique: à discuter avec vous de tout et de rien. Ce type d'article sera posté en plus des articles du mercredi et du samedi, quand j'aurais un sujet à discuter avec vous. Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet assez sérieux: les études ou dans mon cas, mes doutes dans mes études et mon avenir. 



Je ne sais pas si vous le savez, mais je suis en train de faire une licence de LLCER Anglais, j'ai redoublé mon S2 (deuxième semestre) de L1 et j'ai terminé début mai mon second S2 et le résultat est loin d'être probant. J'ai beaucoup de moyennes en dessus de 10 et à mon avis, quand on redouble et que les notes l'année suivante ne sont toujours pas au top alors que c'est pratiquement le même programme que l'année précédente, ce n'est vraiment pas bon signe. Pour tout vous dire, même si plus bossé ce semestre-ci que le deuxième semestre de l'année dernière que j'avais vraiment foiré, les résultats ne sont pas là tout simplement car je ne me sens pas bien dans ces études quand bien même j'avais réussi à avoir un peu plus d'espoir concernant ces études d'anglais. Quand j'ai vu mes notes, certaines ont été une bonne surprise, notamment en grammaire où je ne m'attendais pas a avoir une moyenne de 12,5 mais j'ai eu aussi une mauvaise surprise en voyant qu'en littérature, je n'avais eu que 8.25 alors que je pensais avoir réussi mon partiel final pour lequel j'avais révisé. Et en voyant cette note, j'ai vraiment perdu espoir. Il me manque actuellement une note, celle d'histoire, et je sais qu'elle sera mauvaise car je suis vraiment une quiche pour assimiler la méthode de dissertation, qu'il faut faire en 1h30 ou 2h, ce qui est pour mon cas, impossible à faire. 

Du coup, je suis encore plus perdue qu'avant... Je n'ai pas envie d'aller aux rattrapages, je n'ai pas envie de stresser à m'en rendre malade pour des études que je n'ai pas envie de faire, je n'en ai tout simplement plus la force. Ces études, je les fait pour mes parents, qui veulent que j'ai un bagage en sachant que je voudrais faire une école, la Acting International, pour devenir comédienne/actrice. Bien sûr, ce milieu est extrêmement difficile et en effet, avoir une licence d'anglais peut m’être carrément bénéfique si je n'arrive pas à percer dans le milieu du  cinéma. Et pourtant, je n'arrive pas à m'accrocher à mes études d'anglais, sûrement parce que, la fac, ce n'est pas pour moi. Je n'ai jamais été une grande bosseuse et je me suis toujours reposé sur mes facilités, en gros, j'ai réussi à avoir mon bac en faisant le minimum. Sauf que, quand on rentre à la fac, il faut faire le maximum et faire le maximum pour quelque chose qui ne me passionne pas, je n'y arrive tout simplement pas. 

Mes études sont devenus un sujet sensible au sein du cercle familiale. L'année dernière, plusieurs fois, j'ai avoué à mes parents que je voulais arrêter mes études d'anglais et ils me disaient que si je voulais faire mon école (payante qui plus est), je devais quand même avoir ma licence car comme je l'ai dit plus haut, avoir un diplôme/formation de comédie, si ça ne marche pas pour moi, je n'aurais que mon bac et en gros, aucun moyen pour trouver un boulot. 

Mes parents et moi, nous pensons différemment. Pour eux, dans la vie, on ne fait pas forcement ce qu'il nous plait. Je pense tout le contraire, je veux faire un métier qui me plait et si je dois faire un métier qui ne respecte pas mes envies et ce que je suis, autant se tirer une balle dans le crâne (à prendre au second degré bien évidemment)! Du coup, je ne sais absolument pas quoi faire, je ne sais pas comment affronter mes parents, je ne sais comment leur avouer qu'il est fort probable que je passe aux rattrapages et qui si je passe sans y aller (ou en y allant), je pense être totalement perdue et "hors niveau" en L2. Bref, je ne sais pas comment gérer cette situation et j'ai aussi cette pensée contradictoire qui me dit que si j’arrête ma licence d'anglais, j'aurais perdu 2 ans et je me retrouverai seulement avec le BAC en poche. Je fais pratiquement des mini crises d'angoisses quand je pense à tout ça, ça en devient vraiment maladif parfois. Je pense que je vais m’arrêter là car l'article est déjà très long et si vous êtes arrivé jusque ici, je vous en remercie et j'espère que cette Pause Café vous a plu.

Que pensez-vous de ma situation et avez-vous déjà vécu un conflit du même genre ou autre concernant vos études ?


15 commentaires

  1. awww, petit chat, je te comprends totalement ! Je suis aussi en LCE Anglais et en L1, j'ai commencé à perdre espoir. J'étais nulle et pas à la hauteur de ma fac. J'ai eu 2 en Civilisation en S1 et je l'ai validé de justesse, à 10,6 je crois. Mais je me suis accrochée, parce que l'anglais est (ou du moins, était) la seule chose qui me passionnait vraiment. Aujourd'hui je suis en L2 et je suis en Traduction. J'ai toujours pensé que la Traduction c'était fait pour moi, j'adore lire, j'adore regarder des séries, alors pouvoir en traduire ça me paraissait être le plan parfait. Sauf que je me retrouve à avoir des moyennes pourries en Traduction et je suis en pleine remise en question. Est-ce que je veux vraiment traduire des bouquins ou des séries tout ma vie ? Est-ce que je peux mélanger un truc que j'aime avec mon futur métier sans m'en lasser ? Je ne sais pas du tout. J'ai décidé que j'allais finir ma licence parce que ce serait bête de m'arrêter maintenant, mais je compte arrêter mes études après et ça ne plaît absolument pas à ma famille. Donc oui, comme tu peux le voir, je te comprends parfaitement... Parce que moi aussi je préfère mourir que de faire un truc qui me plaît pas. Alors je vais prendre un an pour réfléchir à ce que je veux faire et après, bah, on verra bien...

    Je comprends que tes parents soient flippés, mais tu fais tes études pour toi. Si tu ne te plaies pas dans ce que tu fais, alors je ne vois pas l'intérêt de continuer. Si tu penses que la fac n'est pas fait pour toi, alors regarde ailleurs, il y a tellement d'opportunités ! Puis t'es jeune, t'as le temps de te trouver et t'as aussi le temps de changer de plan d'avenir. C'est justement maintenant que c'est le plus simple ! Je pense qu'il faut que tu parles à tes parents et que tu leur parles de tes craintes, ils ne pensent pas comme toi mais je pense que les parents c'est quand même toujours là pour te soutenir !

    Je ne sais pas si ce que je viens de dire va t'aider en quoi que ce soit mais voilà ! Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je me sens moins seule ! Je sais pas pour toi, mais dans ma fac, pleins de gens ont été déçus et ont arrêté en cours d'années. Je crois que les études d'anglais sont vraiment difficile et qu'il faut savoir s'accrocher. Moi aussi j'aimais tellement l'anglais et surtout la traduction et comme toi, j'avais des notes pas terribles. Et en fait, on se rend vite compte qu'il suffit pas d'aimer l'anglais pour réussir LLCE...

      C'est ce que j'essaie de me dire mais je crois que je suis tellement flippé que j'arrive pas à voir les opportunités :/ Je pense aussi que le fait d'avoir bientôt 20 ans m'angoisse pas mal aussi ! Mais, tu as raison, il faut vraiment que j'essaye d'en parler avec mes parents !

      Si si, tes paroles m'ont aidé et surtout rassuré, et je t'en remercie <3
      Pleins de bises ♥

      Supprimer
  2. A ta place je m'accrocherais sur cette année, va au rattrapages si il faut et déchire tout. C'est l'histoire de moins d'un mois. Au moins tu n'aura aucun regrets, et qui sait tu arrivera peut être à valider, et du coup ne pas avoir bossé pour rien :)
    Après si ces études ne te conviennent pas il faut que tu trouve autre chose, et là toi seule peut savoir ce qui te conviendrais en terme de débouché+charge de travail+environement+budget.
    Regarde aussi en province, ils ont parfois des écoles privées moins chères/selectives...
    N'hésite pas aussi à contacter des étudiants qui font les écoles que tu souhaite pour être certaine que ca te convienne.

    Bon courage en tout cas ! :)

    Erin :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai, c'est ce que je me suis après coup, que si j'ai pas 9 (vu que j'ai eu 11 au S1), j'irai quand même aux rattrapages, ça serait con de pas y aller :)
      Merci pour tes précieux conseils Erin, il faut que je me renseigne sur tout ça ! Je tiens aussi à te féliciter d'avoir valider ta L2 ;)

      Encore merci, bises <3

      Supprimer
  3. Je me reconnais totalement dans ton article, bien qu'on ne soit pas dans la même situation. Tu sais moi aussi je suis deux ans après mon bac, et toujours rien ! En effet tu sais que je me suis réorientée l'année dernière, donc une année de perdue, et cette année bien que j'ai trouvé ma voie, je ne compte pas continuer ce cursus et je vais changer d'école, donc encore une année qui compte "pour rien". Assez frustrant quand autour de toi tous tes amis vont rentrer en L3, partent en Erasmus ou ont même déjà un diplôme non ? ;)

    Je comprend que tes parents veulent que tu ais un minimum d'étude, mais je comprend aussi que tu n'arrives pas à bien travailler et que tu ais peur que ton rêve s'éloigne ! Loin de moi l'idée de détenir la solution parfaite, mais à mon avis tu devrais satisfaire tes parents en premier lieu. Si ces études ne te plaisent vraiment pas, pourquoi ne pas t'en trouver d'autres ? Il y a peut-être une autre branche un peu plus "facile" qui te permettrait d'obtenir un diplôme "sérieux" en deux ou trois ans ? Par exemple en communication, commerce, ou bien toujours en langues mais différemment ... Pour ce qui est d'être comédienne, je te conseille de ne pas t'éloigner de ton rêve et de ne pas attendre de rentrer l'Acting International. Pratique toutes les semaines en t'inscrivant dans un club ou un groupe de théâtre (je te dis ça mais tu le fais peut-être sûrement déjà haha), ou bien négocie avec tes parents de te payer des cours du soir ou une formation à temps partiel en échange de continuer les études que eux veulent. Ainsi ça te permettra de t'épanouir à côté de tes études et de garder en vu ton rêve :)

    Je ne sais pas si mon commentaire t'aidera beaucoup, mais c'est un sujet qui me touche ! Si tu as besoin de m'en parler je suis là ! Continu tes pauses café, j'adore, bisous ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet c'est assez frustrant, j'ai un peu l'impression d'être à la ramasse :/ Ohh, pourquoi tu change d'école, tu reste dans le cinéma ?

      Oui, il faut vraiment que je réfléchisse aux divers options que je peux avoir même si je suis toujours encore un peu dans le flou, je ne sais pas quelles études pourraient me plaire. Non, toujours pas inscrite dans un groupe de théâtre mais je compte m'inscrire pour septembre ce mois-ci :D

      Au contraire, ton commentaire m'a redonné confiance, merci beaucoup ma belle <3 Je suis vraiment contente que ça te plaise, j'ai vraiment eu l'idée de cette rubrique sur un coup de tête haha ;)

      Bises ma chérie <3

      Supprimer
  4. Bonjour :) C'est la première fois que je passe sur ton blog, le titre de l'article m'a interpelé. Et je ne me suis pas trompée, je suis dans le même cas que toi à peu de chose près. Aujourd'hui je n'arrive pas à penser à autre chose, c'est une catastrophe je me rend malade. Ma famille a réagi très violemment, en particulier mon père qui a eu des paroles très blessantes. Donc je me dis que je n'ai pas d'autre choix que celui de continuer ma licence, et ça me déprime, c'est vraiment à contrecoeur que je continue (d'ailleurs je ne veux pas réussir mes rattrapages au risque d'être perdue en L2 et ça aussi mes parents ne l'acceptent pas), d'autant plus que ce soit-disant bagage, dans mon cas une licence psycho, ne me semble pas plus sécurisant qu'autre chose..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour :) Les études, c'est tellement un sujet sensible ! C'est encore plus dur quand on n'a pas le soutien de ses parents. Faut vraiment essayer d'en discuter avec eux en restant calme et vraiment leur expliqué que ces études-la ne sont pas faites pour toi et que tu n'es pas épanouie dans ce que tu fais. Faut vraiment essayer de leur faire comprendre ça ;) Je te souhaite du courage et une bonne continuation, j'espère que tu trouvera les études qui te correspondent !

      Bises <3

      Supprimer
  5. LA MEME.

    Je suis en LLCE Anglais aussiiiii, et pareil, je n'ai pas la moindre idée de ce que je veux faire plus tard. (bien que toi tu sois penchée vers le métier d'actrice XD)
    Je voulais faire une école de stylisme, mais beaucoup trop chère. En ce moment c'est le désert, en LLCE les cours de culture m'intéressent, je pense que c'est plutôt de ce côté que je vais me pencher (car niveau littérature, même si j'adore, c'est complètement dead vu mes notes).
    Je me pose pas mal de questions aussi en tout cas, ces derniers temps je me dis que le métier qui me donne vraiment envie c'est d'être tatoueuse : mes études d'anglais seront utiles pour rencontrer des gens, pour voyager, puis ma passion pour le dessin pourrait totalement être satisfaite. Un seul problème : grosses pannes d'inspirations régulières. Mais bon cette année j'ai repris un petit peu. Donc j'essaye de continuer.

    (bon 3630 ma life c'est fini ahah)

    Un petit conseil, effectivement continue tes études d'anglais. C'est LE truc super utile. Perso je vais essayer d'aller jusqu'au master, pour avoir le plus de chances, après tu peux très bien t'arrêter à la fin de la licence, mais quoi qu'il en soit ce sera toujours un grooos plus pour toi :) Pareil que toi, j'ai des notes "moyennes" voir plutôt moyennes nulles, mais je suis jusque là passée sans les rattrapages. Je reviens de loin car mon niveau en anglais était loin d'être excellent et suffisant au début des études, mais j'ai enfin compris quelque chose à la grammaire anglaise, alleluyah, j'arrive à utiliser le passé sans devoir réfléchir 3 plombes dessus !!!!!! XD
    Comme toi par contre je bosse pas des masses, disons que c'est le talent naturel hm ? J'ai aussi passé le bac en en faisant le strict minimum, et c'est toujours la même à la fac. Malgré tout je m'accroche !

    Bon courage en tout cas, j'espère vraiment qu'on va trouver notre voie ! Etre toujours dans le flou au moment où on arrête pas de te demander ce que tu veux faire de ton avenir, quand tu vas travailler, au moment le plus capital de tes études (je me suis pas gourée de licence ? est-ce que ça va m'être utile ? c'est vraiment ce que j'aime ?) c'est vraiment une plaie. Enfin perso moi je me sens pas forcément mal d'être comme ça, c'est plutôt la société qui demande d'en être sûre maintenant qui me déstabilise. Je sais pas si tu vois ahaha.

    Bref en tout cas très bon article ! :3

    Bisous,
    Ranou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le métier de tatouer ça doit juste être tellement mortel (y'a rien de mieux qu'un métier créatif) ! En tout cas, si c'est ton rêve, faut pas le lâcher ;)

      Ouai, je sais que l'anglais c'est utile et je pense qu'il suffit d'un peu (énormément) de volonté et en plus de ça, quand je vois les merdes administratives de ma fac cette année, ça donne pas envie de continuer (et surtout de continuer dans cette fac!)

      Bah j'espère aussi qu'on trouvera hein ;) Mais c'est totalement ça, on nous en demande trop, on veut direct nous jeter dans la fosse aux lions alors qu'on est jeune, société de merde va ! Oui, je vois parfaitement ce que tu veux dire haha !

      Merci beaucoup, je suis contente que l'article t'ai plu et ça me rassure de ne pas être la seule dans ce genre de situation :)

      Bises <3

      Supprimer
  6. Je comprends ce que tu ressens actuellement ; les études et moi on a jamais été très potes .
    Les études , la fac ce n'est pas quelque chose de facile , il y en a qui sont fait pour ça et d'autres non ; c'est mon cas .

    Récemment sur mon blog , je parlais de mes études en médiation culturelle ; c'était 3 ans à la fac vraiment génial mais malheureusement sur le marché du travail ,c'est l'enfer . Avoir une licence , un master , ça ne change rien , la réalité est qu'il faut être déterminé et garder la motivation.

    Pour revenir aux études , mon expérience est un peu chaotique : j'ai fait un BAC L arts plastiques , je voulais faire des études d'art mais ça coûtait trop cher . Je voulais être journaliste culturelle , je fait une 1ère année en lettres modernes et j'ai détestée . Puis j'ai fait ma licence en médiation culturelle , j'ai beaucoup appris sur différents domaines mais cette licence ne préparait pas du tout à l'entrée dans la vie active . J'ai eu des résultats moyens mais suffisants pour l'avoir . Je pouvais passer des heures à étudier, j'avais juste la moyenne, c'était frustrant .

    La licence ne suffisant pas , j'ai fait un an de Master en communication à Lyon .
    Ce n'était pas du tout pour moi , j'étais à bout , marre des études , du système scolaire , je voulais travailler , être utile . Retour dans ma ville , chez mes parents, qui m'ont soutenu dans ma décision d'arrêter les études . Place à la recherche de boulot !

    Avoir une licence m'a permis d’accéder à du travail , mon Bac +3 m'ouvre des portes ; mais ça ne fait pas tout , il faut de la détermination . Me rendre malade pendant les examens , les insomnies , travailler comme une dingue et avoir de mauvais résultats , ça décourage .

    Voila , je ne te dirais pas ce que tu dois faire , mais avoir un petit bagage universitaire ça aide . Tu peux aussi t'en sortir avec le bac , tu devras suivre des formations , batailler 2 fois plus face à un employeur et ça prendra du temps . C'est encore plus valorisant ! Il faut avoir un plan B au cas où tes projets ne marchent pas ;)

    En France , on ne se focalise que sur la fac mais il y a d'autres alternatives pour obtenir un diplôme ! Il existe un tas de formations , renseigne toi , tu es jeune et tu as un tas de possibilités face à toi et accroche toi !

    [ DESOLE POUR LE PAVE !!!! ]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En lisant tous vos commentaires, je me sens tellement moins seule, je pensais vraiment être une ratée !
      Ça à l'air vraiment intéressant les études de médiation culturelle, je ne connaissais pas du tout !

      Apres je sais que sans diplôme tu peux avoir un bon boulot si tu fais des formations (c'est le cas de ma grande sœur qui n'a aucun diplôme et qui a donc fait plusieurs formations et elle a un bon boulot maintenant). Après, est-ce que c'est fait pour moi, bonne question :/

      En tout cas, merci pour tes mots d'encouragements ma belle <3 et ne t'excuse pas de ton "pavé", c'est le but de Pause café :D

      Bises ma belle <3

      Supprimer
  7. Chacun fait son expérience ! Mon grand frère a uniquement le bac , il a fait plein de formations et maintenant il est son propre boss ! Tout est possible ;)
    Je crois qu'il y a une licence en médiation culturelle à la fac de Paris mais les cours sont différents selon les régions . Sinon ce sont des études dans des établissements privées .

    Non tu n'es pas une ratée , je pense aussi ça de moi , il ne faut pas avoir peur de se lancer et après tu aviseras si c'est fait pour toi ou non . Bon courage <3

    RépondreSupprimer
  8. Je me reconnais bien dans ce que tu dis là (c'est pas comme si on en avait pas parlé un minimum haha).Je pense comme toi, si il faut se lever le cul tous les matins pour aller bosser dans un endroit qui ne nous plaît pendant 40 ans de notre vie, autant se tirer une balle. Le boulot qu'on fera plus tard est important, parce que l'air de rien ça joue beaucoup sur notre humeur :). Je pense, que si ces études là ne te correspondent pas, il faut que tu changes. Que tu trouves un domaine qui te plait, dans lequel tu puisses t'éclater! Pourquoi pas le domaine artistique, dans le webdesign ou le graphisme (parce que je dois dire que je viendrais bien prendre des cours chez toi pour faire des jolies bannières et images comme les tiennes!). Tout ceci en attendant d'intégrer l'école de tes rêves tout en t'assurant un bagage dans la vie :). Je pense que tu peux trouver des formations courtes dans des domaines qui te plaise et sans que ce soit forcément payant :).
    En tout cas, si tu veux en parler plus en "privé", je suis là ma belle :)♥.
    Et ce petit article "Pause café" est bien sympathique :D.

    Bisouuuuuus ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement ça, pourquoi faire un boulot pendant des années si c'est pour rentrer à la maison de mauvaise humeur car on déteste ce qu'on fait...
      Merci, ça me fait très plaisir mais tu sais, même si je trouve le monde de graphisme hyper passionnant, je pense qu'il faut etre bon en dessin et c'est loin d'être mon cas :/
      Oui, après, faut vraiment que je me renseigne sur ce genre de formations :)
      Merci ma belle, ça me fait hyper plaisir <3
      Contente que cette nouvelle rubrique te plaise :D

      Bises ma belle <3

      Supprimer

© Le Rewind Club. Design by Fearne and edited by Jules.