Qui n'aime pas se poser devant une série avec un bon café ou une bonne tasse de thé (et une tonne de biscuits) ? Je suis une grande consommatrice de séries télévisées et je me considère même comme une television series junkie. Du coup, je me suis dis que ça serait sympa que je vous parle des séries que j'ai regardé ces dernières semaines. 


SERIES JUNKIE • du girly, des zombies et de l'action.

30 juin 2015



Qui n'aime pas se poser devant une série avec un bon café ou une bonne tasse de thé (et une tonne de biscuits) ? Je suis une grande consommatrice de séries télévisées et je me considère même comme une television series junkie. Du coup, je me suis dis que ça serait sympa que je vous parle des séries que j'ai regardé ces dernières semaines. 




Pour changer un peu de mes articles habituels, je reviens avec une playlist spécial années 80 que je n’arrête pas d'écouter depuis quelques semaines déjà, j'adore ces chansons et je voulais partager mes petites trouvailles avec vous dont certaines m'ont été révélé dans le série The Carrie Diaries que j'ai re-regardé il y a des semaines et que j'aimais beaucoup. Une série qui suit Carrie Bradshaw durant son adolescence dans les années 80, franchement, c'est juste d'enfer et j'étais méga-triste quand elle a été annulé. Enfin bref, je vous présente donc aujourd'hui quatre chansons, bien sûr, je peux comprendre que ce ne soit pas la tasse de thé de tout le monde mais si je peux vous faire découvrir ces chansons et ces groupes que j'aime beaucoup et qu'il y ait une chance que vous aimiez, why not ? Il est certain qu'il y aura plusieurs article the eighties are my drug | musical playlist dans le futur car comme vous le savez si bien maintenant, je n'écoute pratiquement que ça !

















Dites-moi tout, quelle chanson avez-vous préférée ?



the eighties are my drug | musical playlist.

16 juin 2015



Pour changer un peu de mes articles habituels, je reviens avec une playlist spécial années 80 que je n’arrête pas d'écouter depuis quelques semaines déjà, j'adore ces chansons et je voulais partager mes petites trouvailles avec vous dont certaines m'ont été révélé dans le série The Carrie Diaries que j'ai re-regardé il y a des semaines et que j'aimais beaucoup. Une série qui suit Carrie Bradshaw durant son adolescence dans les années 80, franchement, c'est juste d'enfer et j'étais méga-triste quand elle a été annulé. Enfin bref, je vous présente donc aujourd'hui quatre chansons, bien sûr, je peux comprendre que ce ne soit pas la tasse de thé de tout le monde mais si je peux vous faire découvrir ces chansons et ces groupes que j'aime beaucoup et qu'il y ait une chance que vous aimiez, why not ? Il est certain qu'il y aura plusieurs article the eighties are my drug | musical playlist dans le futur car comme vous le savez si bien maintenant, je n'écoute pratiquement que ça !

















Dites-moi tout, quelle chanson avez-vous préférée ?




Cela faisait longtemps (en fait, seulement un mois) que je n'avais pas fait de wishlist. Cette wishlist se compose essentiellement des livres et des sacs.  Bon les livres, vous me connaissez, je ne peux pas résister. Concernant les sacs, j'en ai quelques uns mais la plupart me sers pour les cours, donc ils sont plus pratique qu'esthétique. Du coup, j'aimerais bien avoir une jolie collection de sacs qui me servirait pour la vie de tous les jours quand je ne vais pas en cours. Let's go !







  • Alors, Stand Off c'est la suite d'un livre qui fait parti de mes livres préférés et dont j'avais fait une chronique sur le blog (ici) et quand j'ai vu la couverture de Stand Off et que c'était la suite de Winger d'Andrew Smith, j'étais juste WHOA (j'ai littéralement fait un cri de joie). Je vais donc retrouver mon cher Ryan Dean West, j'ai tellement hâte mais il ne sort qu'en septembre !

  • Il y a quelque temps, je vous ai parlé d'un livre que j'avais adoré et qui est même devenu un de mes livres préférée: Ready Player One d'Ernest Cline (chronique ici). Et bien, le second livre de cet auteur, Armada, sort mi-juillet. Ce n'est pas la suite de RPO mais il a l'air tout aussi génial car ça parle aussi de jeux vidéos, séries et films mais aussi d'OVNIS ! Je sens que je vais adorer (vénérer ?) ce bouquin, bien que son prix de 19€ m’effraie un peu, il me le faut absolument haha!

  • Ce livre, les Aventures du Baron de Munchhausen, écrit par Rudolf Erich Raspe raconte tout simplement les aventures rocambolesques du Baron de Munchhausen. Vous avez sans doute déjà vu une adaptation en film de ses aventures. Le genre de l'histoire et la façon dont c'est écrit me fait un peu penser au livre Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Ce bouquin fait parti de la même édition du livre d'Oscar Wilde que je me suis procurée il y a pas longtemps. D'ailleurs, j'avais oublié de vous dire que c'est édité par Everyman's Library dans la collection Children's Classics. Par contre, je tiens à signaler que ce livre est juste totalement introuvable dans une édition française.

  • Etant une fan de carnet, quand je suis tombé ce nouveau carnet Moleskine à Gibert Joseph, j'ai trouvé le design intéressant. En effet, ce carnet est fait de manière à ce qu'il puisse s'ouvrir parfaitement sans se refermer. Et bon, le coloris est violet, comment résister.

  • Aller sur ASOS et décider de regarder les sacs, quelle mauvaise idée. J'ai vraiment craqué sur plusieurs sacs dont la majorité étaient des sacs à dos et des sacs cartables. Et quand j'ai vu ce sac en cuir a 50€ au lieu de 106€, j'ai n'ai même pas réfléchi, je l'ai mis dans ma panier ! Je devrais bientôt le recevoir, j'ai hâte ! J'ai aussi craqué sur le sac à dos blanc et rose poudré, je pense me le commander pour les vacances d'été !




“There is no friend as loyal as a book.” - Ernest Hemingway. | Books & Bags Wishlist.

10 juin 2015


Cela faisait longtemps (en fait, seulement un mois) que je n'avais pas fait de wishlist. Cette wishlist se compose essentiellement des livres et des sacs.  Bon les livres, vous me connaissez, je ne peux pas résister. Concernant les sacs, j'en ai quelques uns mais la plupart me sers pour les cours, donc ils sont plus pratique qu'esthétique. Du coup, j'aimerais bien avoir une jolie collection de sacs qui me servirait pour la vie de tous les jours quand je ne vais pas en cours. Let's go !







  • Alors, Stand Off c'est la suite d'un livre qui fait parti de mes livres préférés et dont j'avais fait une chronique sur le blog (ici) et quand j'ai vu la couverture de Stand Off et que c'était la suite de Winger d'Andrew Smith, j'étais juste WHOA (j'ai littéralement fait un cri de joie). Je vais donc retrouver mon cher Ryan Dean West, j'ai tellement hâte mais il ne sort qu'en septembre !

  • Il y a quelque temps, je vous ai parlé d'un livre que j'avais adoré et qui est même devenu un de mes livres préférée: Ready Player One d'Ernest Cline (chronique ici). Et bien, le second livre de cet auteur, Armada, sort mi-juillet. Ce n'est pas la suite de RPO mais il a l'air tout aussi génial car ça parle aussi de jeux vidéos, séries et films mais aussi d'OVNIS ! Je sens que je vais adorer (vénérer ?) ce bouquin, bien que son prix de 19€ m’effraie un peu, il me le faut absolument haha!

  • Ce livre, les Aventures du Baron de Munchhausen, écrit par Rudolf Erich Raspe raconte tout simplement les aventures rocambolesques du Baron de Munchhausen. Vous avez sans doute déjà vu une adaptation en film de ses aventures. Le genre de l'histoire et la façon dont c'est écrit me fait un peu penser au livre Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift. Ce bouquin fait parti de la même édition du livre d'Oscar Wilde que je me suis procurée il y a pas longtemps. D'ailleurs, j'avais oublié de vous dire que c'est édité par Everyman's Library dans la collection Children's Classics. Par contre, je tiens à signaler que ce livre est juste totalement introuvable dans une édition française.

  • Etant une fan de carnet, quand je suis tombé ce nouveau carnet Moleskine à Gibert Joseph, j'ai trouvé le design intéressant. En effet, ce carnet est fait de manière à ce qu'il puisse s'ouvrir parfaitement sans se refermer. Et bon, le coloris est violet, comment résister.

  • Aller sur ASOS et décider de regarder les sacs, quelle mauvaise idée. J'ai vraiment craqué sur plusieurs sacs dont la majorité étaient des sacs à dos et des sacs cartables. Et quand j'ai vu ce sac en cuir a 50€ au lieu de 106€, j'ai n'ai même pas réfléchi, je l'ai mis dans ma panier ! Je devrais bientôt le recevoir, j'ai hâte ! J'ai aussi craqué sur le sac à dos blanc et rose poudré, je pense me le commander pour les vacances d'été !





La pause café, c'est toujours le moment idéal pour se poser tranquillement et discuter. Voilà donc à quoi va servir cette nouvelle rubrique: à discuter avec vous de tout et de rien. Ce type d'article sera posté en plus des articles du mercredi et du samedi, quand j'aurais un sujet à discuter avec vous. Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet assez sérieux: les études ou dans mon cas, mes doutes dans mes études et mon avenir. 



Je ne sais pas si vous le savez, mais je suis en train de faire une licence de LLCER Anglais, j'ai redoublé mon S2 (deuxième semestre) de L1 et j'ai terminé début mai mon second S2 et le résultat est loin d'être probant. J'ai beaucoup de moyennes en dessus de 10 et à mon avis, quand on redouble et que les notes l'année suivante ne sont toujours pas au top alors que c'est pratiquement le même programme que l'année précédente, ce n'est vraiment pas bon signe. Pour tout vous dire, même si plus bossé ce semestre-ci que le deuxième semestre de l'année dernière que j'avais vraiment foiré, les résultats ne sont pas là tout simplement car je ne me sens pas bien dans ces études quand bien même j'avais réussi à avoir un peu plus d'espoir concernant ces études d'anglais. Quand j'ai vu mes notes, certaines ont été une bonne surprise, notamment en grammaire où je ne m'attendais pas a avoir une moyenne de 12,5 mais j'ai eu aussi une mauvaise surprise en voyant qu'en littérature, je n'avais eu que 8.25 alors que je pensais avoir réussi mon partiel final pour lequel j'avais révisé. Et en voyant cette note, j'ai vraiment perdu espoir. Il me manque actuellement une note, celle d'histoire, et je sais qu'elle sera mauvaise car je suis vraiment une quiche pour assimiler la méthode de dissertation, qu'il faut faire en 1h30 ou 2h, ce qui est pour mon cas, impossible à faire. 

Du coup, je suis encore plus perdue qu'avant... Je n'ai pas envie d'aller aux rattrapages, je n'ai pas envie de stresser à m'en rendre malade pour des études que je n'ai pas envie de faire, je n'en ai tout simplement plus la force. Ces études, je les fait pour mes parents, qui veulent que j'ai un bagage en sachant que je voudrais faire une école, la Acting International, pour devenir comédienne/actrice. Bien sûr, ce milieu est extrêmement difficile et en effet, avoir une licence d'anglais peut m’être carrément bénéfique si je n'arrive pas à percer dans le milieu du  cinéma. Et pourtant, je n'arrive pas à m'accrocher à mes études d'anglais, sûrement parce que, la fac, ce n'est pas pour moi. Je n'ai jamais été une grande bosseuse et je me suis toujours reposé sur mes facilités, en gros, j'ai réussi à avoir mon bac en faisant le minimum. Sauf que, quand on rentre à la fac, il faut faire le maximum et faire le maximum pour quelque chose qui ne me passionne pas, je n'y arrive tout simplement pas. 

Mes études sont devenus un sujet sensible au sein du cercle familiale. L'année dernière, plusieurs fois, j'ai avoué à mes parents que je voulais arrêter mes études d'anglais et ils me disaient que si je voulais faire mon école (payante qui plus est), je devais quand même avoir ma licence car comme je l'ai dit plus haut, avoir un diplôme/formation de comédie, si ça ne marche pas pour moi, je n'aurais que mon bac et en gros, aucun moyen pour trouver un boulot. 

Mes parents et moi, nous pensons différemment. Pour eux, dans la vie, on ne fait pas forcement ce qu'il nous plait. Je pense tout le contraire, je veux faire un métier qui me plait et si je dois faire un métier qui ne respecte pas mes envies et ce que je suis, autant se tirer une balle dans le crâne (à prendre au second degré bien évidemment)! Du coup, je ne sais absolument pas quoi faire, je ne sais pas comment affronter mes parents, je ne sais comment leur avouer qu'il est fort probable que je passe aux rattrapages et qui si je passe sans y aller (ou en y allant), je pense être totalement perdue et "hors niveau" en L2. Bref, je ne sais pas comment gérer cette situation et j'ai aussi cette pensée contradictoire qui me dit que si j’arrête ma licence d'anglais, j'aurais perdu 2 ans et je me retrouverai seulement avec le BAC en poche. Je fais pratiquement des mini crises d'angoisses quand je pense à tout ça, ça en devient vraiment maladif parfois. Je pense que je vais m’arrêter là car l'article est déjà très long et si vous êtes arrivé jusque ici, je vous en remercie et j'espère que cette Pause Café vous a plu.

Que pensez-vous de ma situation et avez-vous déjà vécu un conflit du même genre ou autre concernant vos études ?


PAUSE CAFÉ • Mes études, ce doute perpétuel.

1 juin 2015


La pause café, c'est toujours le moment idéal pour se poser tranquillement et discuter. Voilà donc à quoi va servir cette nouvelle rubrique: à discuter avec vous de tout et de rien. Ce type d'article sera posté en plus des articles du mercredi et du samedi, quand j'aurais un sujet à discuter avec vous. Aujourd'hui, je vais vous parler d'un sujet assez sérieux: les études ou dans mon cas, mes doutes dans mes études et mon avenir. 



Je ne sais pas si vous le savez, mais je suis en train de faire une licence de LLCER Anglais, j'ai redoublé mon S2 (deuxième semestre) de L1 et j'ai terminé début mai mon second S2 et le résultat est loin d'être probant. J'ai beaucoup de moyennes en dessus de 10 et à mon avis, quand on redouble et que les notes l'année suivante ne sont toujours pas au top alors que c'est pratiquement le même programme que l'année précédente, ce n'est vraiment pas bon signe. Pour tout vous dire, même si plus bossé ce semestre-ci que le deuxième semestre de l'année dernière que j'avais vraiment foiré, les résultats ne sont pas là tout simplement car je ne me sens pas bien dans ces études quand bien même j'avais réussi à avoir un peu plus d'espoir concernant ces études d'anglais. Quand j'ai vu mes notes, certaines ont été une bonne surprise, notamment en grammaire où je ne m'attendais pas a avoir une moyenne de 12,5 mais j'ai eu aussi une mauvaise surprise en voyant qu'en littérature, je n'avais eu que 8.25 alors que je pensais avoir réussi mon partiel final pour lequel j'avais révisé. Et en voyant cette note, j'ai vraiment perdu espoir. Il me manque actuellement une note, celle d'histoire, et je sais qu'elle sera mauvaise car je suis vraiment une quiche pour assimiler la méthode de dissertation, qu'il faut faire en 1h30 ou 2h, ce qui est pour mon cas, impossible à faire. 

Du coup, je suis encore plus perdue qu'avant... Je n'ai pas envie d'aller aux rattrapages, je n'ai pas envie de stresser à m'en rendre malade pour des études que je n'ai pas envie de faire, je n'en ai tout simplement plus la force. Ces études, je les fait pour mes parents, qui veulent que j'ai un bagage en sachant que je voudrais faire une école, la Acting International, pour devenir comédienne/actrice. Bien sûr, ce milieu est extrêmement difficile et en effet, avoir une licence d'anglais peut m’être carrément bénéfique si je n'arrive pas à percer dans le milieu du  cinéma. Et pourtant, je n'arrive pas à m'accrocher à mes études d'anglais, sûrement parce que, la fac, ce n'est pas pour moi. Je n'ai jamais été une grande bosseuse et je me suis toujours reposé sur mes facilités, en gros, j'ai réussi à avoir mon bac en faisant le minimum. Sauf que, quand on rentre à la fac, il faut faire le maximum et faire le maximum pour quelque chose qui ne me passionne pas, je n'y arrive tout simplement pas. 

Mes études sont devenus un sujet sensible au sein du cercle familiale. L'année dernière, plusieurs fois, j'ai avoué à mes parents que je voulais arrêter mes études d'anglais et ils me disaient que si je voulais faire mon école (payante qui plus est), je devais quand même avoir ma licence car comme je l'ai dit plus haut, avoir un diplôme/formation de comédie, si ça ne marche pas pour moi, je n'aurais que mon bac et en gros, aucun moyen pour trouver un boulot. 

Mes parents et moi, nous pensons différemment. Pour eux, dans la vie, on ne fait pas forcement ce qu'il nous plait. Je pense tout le contraire, je veux faire un métier qui me plait et si je dois faire un métier qui ne respecte pas mes envies et ce que je suis, autant se tirer une balle dans le crâne (à prendre au second degré bien évidemment)! Du coup, je ne sais absolument pas quoi faire, je ne sais pas comment affronter mes parents, je ne sais comment leur avouer qu'il est fort probable que je passe aux rattrapages et qui si je passe sans y aller (ou en y allant), je pense être totalement perdue et "hors niveau" en L2. Bref, je ne sais pas comment gérer cette situation et j'ai aussi cette pensée contradictoire qui me dit que si j’arrête ma licence d'anglais, j'aurais perdu 2 ans et je me retrouverai seulement avec le BAC en poche. Je fais pratiquement des mini crises d'angoisses quand je pense à tout ça, ça en devient vraiment maladif parfois. Je pense que je vais m’arrêter là car l'article est déjà très long et si vous êtes arrivé jusque ici, je vous en remercie et j'espère que cette Pause Café vous a plu.

Que pensez-vous de ma situation et avez-vous déjà vécu un conflit du même genre ou autre concernant vos études ?


© Le Rewind Club. Design by Fearne and edited by Jules.