Nowhere Boys, une série jeunesse australienne sous-estimée.

20 mars 2018

Nowhere Boys

Netflix est toujours (ou presque) une solution à mon ennui. Alors que je ne savais pas quoi regarder, j'ai vu une annonce sur mon Netflix comme quoi la saison 3 de Nowhere Boys avait été ajouté à leur répertoire. Je ne connaissais pas du tout cette série mais le synopsis m'intriguait et me tentait beaucoup. Je n'aurais jamais imaginé que cette petite série australienne assez underrated me plaise autant. 


Bremin, une petite ville en Australie. Lors d’une sortie découverte avec le lycée, Felix le gothique, Andy l’intello solitaire, Sam le beau gosse populaire et Jake le sportif se perdent en forêt. Incapables de retrouver leur chemin, les ados sont contraints de passer la nuit dans les bois. Lorsqu’ils reviennent enfin chez eux, le lendemain, leur famille ne les reconnait plus. Que s’est-il passé dans cette forêt cette nuit-là ? Entre incompréhension et stupeur, les quatre lycéens décident de mener leur propre enquête…

Je ne nous vous révèle rien d'important en vous disant que les garçons ont été transporté dans un univers parallèle quasi identique à leur monde mis à part qu'ils n'ont aucune existence dans cet univers, ils n'auront donc pas la malchance de croiser leurs doubles. On va donc voir les personnages essayer de comprendre pourquoi et comment ils ont pu atterrir dans cet autre monde tout en essayant de survivre alors qu'ils n'ont nul part où aller.

Il est difficile de parler de cette série sans trop révéler des éléments importants de l'intrigue car Nowhere Boys prend une tournure assez inattendue qu'on n'aurait pas soupçonné. En effet, cette série m'a vraiment surprise et je ne m'attendais pas du tout à la direction prise par la série. J'avais vraiment peur que ce soit un peu trop jeunesse à mon gout mais j'ai vraiment été captivé par Nowhere Boys. J'ai également apprécié le format, une saison compte 12 épisodes de 25 minutes environ. Le rythme est donc rapide, ce qui permet à la série de tenir en haleine et d’avoir cette envie d'enchaîner les épisodes pour connaitre le fin mot de l'histoire.

Nowhere Boys

Parlons un peu des personnages. Le premier personnage qu'on nous présente est Félix, le marginal gothique métaleux - bonjour le cliché - qui semble être un peu invisible dans sa famille et passer derrière son frère et pour cause, son petit frère Oscar est paraplégique - les causes de l’accident ayant provoqué l'handicap d'Oscar seront révélées plus tard dans la saison. Il y a ensuite Andy, d'origine asiatique, l'intello du groupe, plutôt peureux et qui adore les sciences. On a ensuite les stars du lycée avec Sam et Jake. Sam est le skateur cool un peu idiot tandis que Jake est le sportif du lycée qui a tendance à martyriser plus faible que lui. Au départ, ce petit groupe, à cause de leur différences, a du mal à s'entendre. Au fil des épisodes, on va les voir s'entraider et mettre de coté leurs différences mais surtout surpasser le cliché qui les définit. Contre tout attente, cette série nous livre des personnages sympathiques et attachants avec de jeunes acteurs qui savent jouer et rendre leurs personnages convaincants.

Bien évidemment, la série n'est pas sans défaut. Les effets spéciaux de la série ne sont pas extraordinairement bien fait mais ça reste correcte pour une petite série fantastique pour ados. Certains de nos personnages principaux font parfois preuve d'idiotie, d’entêtement et de manque de réflexions, on leur donnera l'excuse d'être des ados en quête de soi car ils apprennent de leurs erreurs. Je dirais également qu'il y a un manque de diversité, il n'y a que trois personnages interprétés par des femmes qui ont une certaine importance dans la série. La série manque parfois de profondeur mais c'est une série destinée aux ados donc je peux comprendre que le ton reste léger.

Au final, Nowhere Boys est une série simple à comprendre, fun et divertissante que j'ai beaucoup apprécié, à tel point que quand j'ai terminé les deux saisons et que j'ai regardé le film qui clôture les aventures de nos personnages, j'ai eu ce sentiment de manque, l'univers et les personnages me manquaient vraiment. La saison 2 est dans la même ligné que la première saison, par contre, je trouve que le film tiré de la série est un peu bâclé par rapport aux deux premières saisons. Une troisième saison a vu le jour mais le casting est complètement différents et je n'ai pas réussi à dépasser le deuxième épisode. En conclusion, je vous conseille de regarder les deux premières saisons et même si le film est un peu moyen, je vous le conseille également si vous voulez connaitre la fin de la storyline des personnages.



4 commentaires

  1. Je dois t'avouer que le synopsis ne me donne pas trop envie. A vrai dire le seul élément qui m'intéresserait serait le fait qu'ils sont australiens (l'accent australien <3). Maintenant une fois que tu dévoiles le monde parallèle cela me semble déjà plus intéressant. Par contre je vois déjà comment se profile les saisons, la première ils arrivent dans le monde parallèle et la seconde ils retournent dans leur monde. Je viens de regarder le trailer et mon idée a été confirmée haha. Par contre big spoiler, je vois qu'ils ont des pouvoirs!! Etrangement cela me fait penser au dessin animé Captain Planet mais je pense que tu n'étais pas encore née haha. Je suis partagée sur cette série, je pense qu'un film aurait été suffisant à la place d'une série (dommage que le film ne soit pas top). En plus je trouve que c'est nul qu'ils ont changé le casting dans la saison 3, je déteste quand ils font ça ��c'est un peu "comment tuer une série en une leçon". Je pense néanmoins que la série a du potentiel et je suis sure que grâce à toi beaucoup commenceront à la regarder mais étrangement les séries fantastiques ou sci-fi ne me tentent jamais ��du coup tout ce blabla pour rien? Haha bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te comprendre, les goûts et les couleurs hein ;) J'aime également beaucoup l'accent australien, qui vient en deuxième place après l'accent britannique <3 Dis comme ça, c'est assez prévisible haha mais honnêtement, c'est cette histoire de pouvoirs et de sorciers que j'ai trouvé inattendu, je ne pensais pas du tout que la série serait dans cette thématique ! En effet, je ne connais pas du tout Captain Planet et je vois que la diffusion s'est arrête un an après ma naissance, ça doit donc être pour ça. Moi aussi ça m’énerve comme ils changent de casting, un peu comme dans Misfits ou Skins, ça t'oblige parfois à arrêter la série car tu n'accroches pas aux nouveaux personnages. Haha, j'espère que cette série saura trouver son public grâce à mon article. Mais non, c'est chouette que tu ai voulu partager avec moi pourquoi cette série ne te tentait pas ;)

      Bises ma belle <3

      Supprimer
  2. Je n'ai pas Netflix, donc je ne connais pas cette série et le synopsis m'intrigue. Ta chronique me donne envie de la regarder :)
    C'est cool que les épisodes soient courts, ça permet d'aller à l'essentiel. Je suis souvent découragée de commencer une nouvelle série s'il y a beaucoup d'épisodes ou longs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai de plus en plus de mal avec les séries avec des épisodes de 45min, c'est trop long et généralement, je regarde en sautant des passages x) En tout cas, j'espère que te lanceras dans cette série, c'est rapide à regarder et sans prise de tête, un bon divertissement ;)

      Bises ma belle <3

      Supprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.