Lucky Man de Michael J. Fox, une autobiographie captivante et touchante.

27 avr. 2018

Lucky Man: a memoir - Michael J. Fox


Je pense être dans le vrai en disant que la majorité d’entre nous connaissent Michael J. Fox à travers son rôle de Marty McFly dans la Trilogie Retour vers le Futur (1985-1990). Si vous connaissez les détails les plus connus de sa vie, vous savez également que Michael J. Fox est atteint de la maladie de Parkinson et alors que cette maladie qu’on pense être en majorité associée aux personnes âgées, lui à découvert en être atteint à seulement 30 ans. Je ne savais pas non plus qu'il avait écrit un livre - il en a même écrit trois - Lucky Man étant le premier qu'il ait écrit, publié en 2002. Dans cette autobiographie, Michael J. Fox se livre en nous racontant divers moments de sa vie, de son enfance à son adolescence, son arrivée à Los Angeles et le début de sa carrière d’acteur et bien entendu, sa “relation” avec sa maladie. Je partage avec vous mon opinion sur cette autobiographie.     

I woke up to find the message in my left hand. It had me trembling. It wasn't a fax, telegram, memo, or the usual sort of missive bringing disturbing news. In fact, my hand held nothing at all. The trembling was the message.
C'était la première fois que je lisais ce type d'ouvrage et ce fut un réel plaisir de commencer avec une aussi belle lecture. Lire Lucky Man a fait naître un tas d’émotions et de sensations: colère, compassion, joie, etc. D’ailleurs, je ne m'attendais vraiment pas à rire en lisant ce livre, il y a des passages assez drôles qui reflètent le coté comique de Michael J. Fox. Je ne savais pas énormément de choses sur cet acteur, je connaissais des éléments lié à sa carrière mais pas vraiment sur sa vie personnelle. Les passages sur son enfance, adolescence et le début de sa carrière sont ceux qui m’ont le plus captivés et m’ont presque donnés la sensation d’être proche de lui. Les passages qui traitent de la célébrité sont également très intéressant car c’est une réelle réflexion sur l’envers du décor et que tout n’est pas forcément beau quand on est célèbre et on comprend alors qu’on peut vite s’y perdre.
Everywhere I looked, I saw my image reflected back at me. But that was the thing – none of them was a true representation of my real self, whoever that was; it was more like a hall of mirrors.
Il aborde également les événements entourant son mariage avec Tracy Pollan où il explique comment les journalistes et les paparazzis avaient essayé d'infiltrer son mariage alors que lui et sa femme avaient refusé toutes exclusivités, voulant une cérémonie en toute simplicité avec la famille et les amis proches. Ce passage illustre à quel point être célèbre à ses inconvénients.
Stubbornly, I clung to fantasies of escape, hoping against hope that somehow my diagnosis would turn out to be a mistake.
Les passages les plus touchant sont ceux qui traite de comment Michael J. Fox a réagi quand il apprit qu'il était atteint de la maladie de Parkinson et comment il a agi face à la maladie par la suite. On est vite touché quand Michael J. Fox explique son très long parcours dans l’acceptation de sa maladie. Il nous fait savoir à quel point, au début, il était dans le déni et que sa seule solution pour oublier sa situation fut l'alcool.
With my diagnosis in 1991 came another shift in my relationship with alcohol. The quantity of my drinking was still down from eighties level, but the quality of that drinking had changed ominously. I always knew, somewhere in the back of my mind, that my drinking was about filling a void, masking a need to be something more than I was.
J’ai trouvé le parcours de cet homme plutôt incroyable, d’un homme qui n’ose pas reconnaître qu’il est atteint de la maladie de Parkinson, qui préfère oublier dans l’alcool, il finit peu à peu par accepter sa maladie et il finit même par devenir militant, créant par la suite sa propre association, The Michael J. Fox Foundation qui a pour but de trouver un remède contre la maladie de Parkinson grâce à des recherches financées et à la mise au point de traitements améliorés pour les personnes atteintes de la maladie.

Lucky Man: a memoir fut un réel coup de cœur. Je ne pense pas qu’on doit forcément être un fan de l’acteur pour apprécier cette oeuvre car, de me point vue, cette lecture permet de voir l’homme derrière l’acteur. On y voit cet homme faire face à la maladie à seulement 30 ans alors qu’il était à l’apogée de sa carrière et dans le début d’une vie de famille et le voir dévoiler ses faiblesses et ses forces sans aucune honte vaut le coup de lire cette autobiographie. Il a été traduit en français sous le titre La chance de ma vie mais malheureusement, le livre semble ne plus être édité. 







4 commentaires

  1. J'ai plusieurs fois regardé ce livre avec envie puis je l'ai déposé car je ne lisais pas vraiment d'autobiographie et je dois avouer je n'avais pas vraiment envie de dépenser de l'argent à ça en comparaison à un autre livre. Par contre maintenant que j'ai mon accès à la bibliothèque, je pense que je vais le louer et en audiobook. J'espère que c'est lui qui le lit.
    L'histoire de Michael J. Fox m'a toujours intrigué. Enfant star qui passe du succès à au néant en un claquement de doigt à cause de sa maladie. J'ai toujours eu un pincement au coeur en me disant que c'était dommage, ça lui est arrivé si jeune et son parcours était tellement prometteur. Mais par la même occasion il a su se relever et c'est vraiment admirable de sa part. Je me rappelle l'avoir vu à un moment dans The Good Wife, j'étais agréablement surprise!

    J'ai beaucoup aimé la façon dont tu as écrit cet article avec des passages du livre, cela rendait les choses beaucoup plus vivantes! Merci pour ta revue, je vais le commander de ce pas à la bibliothèque :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller les yeux fermés, le livre vaut vraiment le coup. Quand je le lisais, j’imaginais parfois sa voix dans ma tête haha et je suis allée vérifier et je te confirme que c'est bien Michael qui lit la version audio ;)

      C'est ça, de se dire qu'une maladie t’empêche de faire le métier qui te passionne, c'est dur à encaisser et je trouve courageux de sa part de continuer de jouer de temps en temps - on a pu le voir récemment dans un épisode de la série Designated Survivor !

      Merci beaucoup ma chérie, je suis contente que ça te plaise, je pense désormais écrire mes book reviews de cette manière-là, pour donner encore plus envie de lire le livre en question!

      Bises ma belle <3

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. blog très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon univers. Au plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je suis contente que mon blog vous plaise :)

      Bises !

      Supprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.