Special, une série Netflix rafraîchissante sur un jeune homme homosexuel et handicapé.

23 avr. 2019

Special Netflix TV Show



Special est tiré des mémoires I'm Special: And Other Lies We Tell Ourselves écrit par Ryan O'Connell, qui tient également le premier rôle dans la série. La série suit donc Ryan Hayes, un jeune homme gay atteint d’une légère infirmité motrice cérébrale et qui décide de réécrire son identité en disant sur son nouveau lieu de travail que son boitement est dû à un accident de voiture.

Special  est une très bonne série qui bouscule les codes en mettant en scène un personnage principal gay et handicapé par une légère paralysie cérébrale incarné par un acteur lui aussi gay et atteint du même handicap. Ryan O’Connell est incroyable dans ce rôle, plutôt normal puisqu'il incarne en quelque sorte son propre rôle. Le personnage est attachant et imparfait, il fait des erreurs (notamment avec sa mère, avec qui il est parfois agaçant) et ainsi, son comportement fait qu'on ne le prend jamais en pitié à cause de son handicap et au final, Ryan est un être humain lambda avec ses défauts et ses qualités. Petit coup de cœur également pour le personnage de Kim (Punam Patel) collègue et amie de Ryan qui assume ses formes et qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui n'hésite pas à épauler Ryan quand il le faut.

Special Netflix TV Show

La série explore principalement les relations dans la vie de Ryan, celle avec sa mère, qui l'a beaucoup trop couvé (j'espère que sa relation complexe avec sa mère sera d'ailleurs davantage exploitée dans une éventuelle deuxième saison), celle avec son amie Kim ainsi que ses relations amoureuses, lui qui n'a jamais été en couple au début de la série. En parallèle, la série suit également la mère de Ryan qui, après que ce dernier ait déménagé de chez elle, va commencer à vivre pour elle mais elle aura bien du mal à faire passer sa vie personnelle avant celle de son fils.

Special  contient une bonne dose d’humour et apporte une réelle bouffé d’air frais dans le catalogue de Netflix. La série dégage vraiment en authenticité et en légèreté, on prend donc plaisir à la visionner. Le petit défaut serait peut-être le format: 8 épisodes de 15 min, c’est beaucoup trop peu pour une série aussi sympathique, les épisodes s'enchaînent trop vite et on reste un peu sur notre faim bien que le dernier episode offre une fin satisfaisante. Il est également bien dommage que la série n'ait pas eu la promo qu'elle méritait. Décidément, les petites pépites de Netflix sont souvent peu mises en avant. Une série feel-good à binge-watcher d'urgence !


5 commentaires

  1. J'ai adoré !!! Je lai regarde en une seule journée, franchement j'espère qu'il y aura une seconde saison ! C'était vraiment beaucoup trop court à mon gout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord, c'est bien trop court et j'espère de tout cœur que la série sera renouvelée pour une seconde saison!

      Supprimer
  2. Dès que j'ai vu la bande annonce sur Netflix, j'ai eu ce sentiment de feel good comme tu le dis et j'ai vraiment envie de me la garder pour un jour où j'ai le moral à zéro. J'aime beaucoup l'histoire de Special, surtout le fait que ce soit tirer d'une vraie histoire et que l'acteur principal en soit l'auteur. J'aurai été déçue s'ils avaient embauché quelqu'un de """normal""" pour le rôle. Merci pour ta review ma belle, je pense que je vais la dévorer surtout qu'il n'y a que 8 épisodes de 15 min haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que la série te plaira en tout cas :) Oui, ça rend la série beaucoup plus authentique et je pense que si ça avait été un acteur "normal", ça n'aurait pas envoyé le même message.

      Bises ma belle !

      Supprimer
  3. J'avais déjà très envie de la regarder en voyant la BO sur Netflix, ton article m'en donne encore plus envie. Je sens que je vais la binge watcher en un rien de temps! Thks pour la review :) !

    RépondreSupprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.