A Tale of Two Coreys, que vaut le téléfilm retraçant la chute des deux acteurs ?

19 janv. 2018

A Tale of Two Coreys

Il y a quelques mois, j'inaugurais une nouvelle catégorie d'articles intitulée FOCUS ON et j'avais décidé d'écrire mon premier article sur un duo d'acteurs que j'apprécie particulièrement: The Two Coreys. Il y a quelques semaines, complètement par hasard, j'apprennais que Corey Fedman avait produit un téléfilm sur sa vie, sur celle de Corey Haim et des abus qu'ils ont subi. Le téléfilm a été diffusé début janvier sur la chaîne Lifetime, qui est réputée pour produire et diffuser de nombreux téléfilms. Le titre de ce téléfilm est A Tale of Two Coreys. Ce téléfilm est tout aussi important qu'il est problématique. A Tale of Two Coreys retrace les débuts de carrière des deux jeunes acteurs, leur rencontre, leur vie familiale, plutôt chaotique pour Feldman et plutôt joyeuse et traditionnelle pour Haim.




Il est a noté que ce biopic retrace la vie des jeunes acteurs entre 1985 et 1989, année où les deux acteurs décidèrent de faire une petite pause dans leur collaboration, Dream a Little Dream étant leur dernier film ensemble jusqu’à Blown Away, thriller érotique sorti en 1992. Il y ensuite un saut dans le temps de 15 ans (j'ai calculé et c'est plus un saut dans le temps de 18 ans) et on y retrouve les deux acteurs peu de temps avant le début de leur reality tv show scripté The Two Coreys. Le biopic montre le quotidien des jeunes acteurs, entre plateaux de tournage et folles soirées dans des clubs avec consommation de drogues. La première partie du téléfilm, quand les deux Coreys sont encore jeunes, se termine avec Feldman qui décide d'aller en centre de désintox alors que Haim est à l’hôpital après avoir fait une overdose.

Ce qui me dérange dans ce film, c'est qu'au final, il retranscrit les événements selon le point de vue de Feldman, Corey Haim étant mort il y a maintenant presque 8 ans. Comment-vous dire que la façon dont a été dépeint Corey Haim m'a assez choqué. Le téléfilm dresse le portrait d'un jeune imbu de sa personne qui fait tout, peut-être sans s'en rendre compte, pour voler la vedette à son meilleur ami, installant alors une compétition constante entre les deux Coreys. Peut-être que Corey Haim était comme ça mais peut-être que non car aucun membre de sa famille n'a été contacté pour faire partie du film donc on ne connaîtra que "la vérité" de Feldman. On y présente un Corey Haim qui n'arrive pas à se concentrer pour répéter ses lignes pour The Lost Boys car il ne pense qu'à trouver une fille pour coucher avec. J'avais déjà entendu Feldman dans des interviews dire qu'après avoir subi son abus sexuel sur le tournage de Lucas, Corey Haim avait apparemment un gros appétit sexuel. Ce sont les dires de Feldman mais on ne saura jamais si c'était vrai ou pas puisqu'il est le seul à avoir mentionné ce genre de propos sur Haim. Ce qui me dérange également, c'est qu'aucune des relations plus ou moins sérieuses qu'a pu avoir Corey durant son adolescence n'est mentionné: pas de Alyssa Milano qui a essayé d'aider Haim à décrocher de la drogue, pas de Lala Sloatman et ni de Nicole Eggert qui a été, apparemment, brièvement fiancé à Haim et qui avait également essayé de l'aider avec ses problèmes d'addiction. Quand bien même que ses relations étaient dans la majorité on/off, c'était un élément de stabilité dans la vie de Haim. Cela m'a donc un peu gêné de ne pas avoir la présence de l'une d'entres elles dans le téléfilm. Je me doute qu'on ne pouvait pas tout mentionné dans un téléfilm d'une heure et vingt minutes mais j'aurais préféré voir ça plutôt que des scènes à répétitions où on voit les deux protagonistes sniffé de la cocaïne avec un grand sourire sous fond de musique pop-rock, qui du coup, se révèlent être de mauvais goûts. Je conçois également qu'il soit possible que les actrices aient refusé d'être mentionné dans le téléfilm, who knows ?


Corey Haim/Corey Feldman - Justin Eillings/ Elijah Marcano


Il est vrai que ce téléfilm reste une bonne chose car il met en lumière tout ce qu'il y a de mauvais autour d'Hollywood, notamment la pédophilie. Cela montre également à quel point les deux acteurs n'ont pas du tout été protégés des dangers de la célébrité. Je me doute que Feldman avait de bonnes intentions en produisant ce film mais je trouve qu'il met sa personne clairement en avant, se donnant une image plus correcte que celle de Haim. Ce téléfilm m'a tout simplement donné l'impression que Corey Feldman voulait en quelque sorte redorer son image en se donnant le rôle d'un sauveur. Peut-être que c'était vraiment le cas mais c'est ça le danger avec un biopic qui raconte l'histoire de deux personnes distinctes mais avec seulement un point de vue de l'une de ces personnes, des doutes finissent par subsister. J'ai tout de même apprécié d'en savoir un peu plus sur Feldman et de la relation qu'il entretenait avec ses parents. Je savais que la relation avec ses parents était loin d'être idéale car il avait utilisé son expérience (sa frustration, sa colère) pour une scène de Stand By Me où son personnage, Teddy, insulte le ferrailleur. C'est triste de voir que ses parents le voyaient comme une vache à lait et ne comptaient que sur lui pour avoir de l'argent.

Mis à part ça, les jeunes acteurs interprétant les deux Coreys ont fait du très bon boulot. Au niveau de la ressemblance physique, c'est plutôt pas mal avec l'acteur Elijah Marcano qui a des faux airs de Corey Feldman mais celui qui brille dans ce film, c'est Justin Eillings qui interprète Corey Haim. Il a su parfaitement s'approprier les mimiques de Haim, notamment son sourire mais également certaines intonation de voix. J'avais presque l'impression de voir Corey Haim sur mon écran, ça m'a vraiment bluffé.

Au final, je pense donc que ce téléfilm ne montre qu'une facette de Haim et je suis sure qu'il était beaucoup plus de ce qu'on peut voir de lui dans ce téléfilm. De toute les interviews que j'ai pu regardé de Corey Haim, il semblait être quelqu'un d'hyperactif mais de réfléchi.



Je tiens à signaler que ce n'est que mon avis personnel et que j'ai eu tendance à peut-être trop analyser ce téléfilm. Il y a deux façon de regarder A Tale of Two Coreys: comme un téléfilm lambda si au final, vous ne vous intéressez pas plus que ça aux deux acteurs ou comme un biopic pour en savoir plus sur ce qu'il a pu leur arriver, tout en se disant que c'est basé sur un seul point de vue. 



4 commentaires

  1. Je dois t'avouer que j'ai regarde le trailer et le film me tente enormement! Ca me fait un peu penser au film Sleepers sur la delinquance et les abus sexuels que j'avais adore. C'est etrange de dire ca sur ce type de sujet, mais je trouve qu'il etait bien fait car on y voit pas tout en detail mais justement l'imagination est pire dans ces cas la. A ca tu ajoutes l'alcool, la drogue et la pression d'Hollywood et ca me plait encore plus. Maintenant je comprends ton point de vue, vu ta passion pour le sujet c'est normal que tu as un avis tres partage sur la chose. N'y a-t-il pas un livre sur Corey Haim que tu pourrais lire pour en apprendre un peu plus sur sa version de l'histoire? Je pense neanmoins que tu dois rester objectif (peut-etre que Haim est ton prefere? hehe) car il y a de grandes possibilites qu'il etait comme ca. Maintenant c'est un film, ils ont probablement exagere des morceaux pour que ca se vende plus aussi :) peut-etre qu'on ne saura jamais le fin mot de l'histoire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le regarde, j'aimerais avoir ton avis ! Je ne connais pas du tout ce film mais il a l'air pas mal, il faudra que je le regarde :) C'est vrai que quand certaines scènes sont subjectives, tu peux vite t'imaginer le pire...

      Non, le seul bouquin qui relate son histoire, c'est l'autobiographie de Corey Feldman. Ah mais totalement, j'ai bien conscience de ne pas être objective sur le sujet - alors que je devrais l'être mais on va dire que l'article a été écrit à chaud. Feldman a longtemps été mon favori, Mouth reste mon personnage préféré des Goonies et il joue super bien dans Stand By Me. Mais après, j'ai découvert le film Lucas et j'ai commencé à préférer Haim à Feldman (alors que j'avais vu avant tous les films où les deux jouent ensemble). Effectivement, si Haim est dépeint comme ça, c'est qu'il y a forcement du vrai sur comment il était. C'est toujours difficile de se défaire de l'image qu'on a pu se faire d'un acteur. Ensuite, le fait que la propre mère de Haim ne porte pas Feldman dans son cœur et que selon elle, Feldman dirait pas mal de mensonges sur son fils, on finit pas se poser des questions, qui a raison, qui dit la vérité: le meilleur ami Corey Feldman ou la mère Judy Haim ?! Justement, le film serait très édulcoré selon Feldman, apparemment, leur adolescence était beaucoup plus trash que montré dans le téléfilm donc je ne préfère même pas imaginer!

      Et je l'avoues, je déteste ce qu'est devenu Feldman, je ne sais pas si c'est toujours le cas aujourd'hui mais il y a quelques années, il vivait dans une grande maison avec plusieurs filles qu'il appelle les Corey's Angels, un peu comme le Playboy Mansion de Hugh Hefner et clairement, ça a vraiment terni l'image que j'avais de lui...
      En tout cas, merci pour ton commentaire ma belle, je pourrais parler de ce sujet pendant des heures haha :p

      Bises ma chérie <3

      Supprimer
  2. Bonjour,
    En fouillant sur le Web à la recherche d'infos sur ce téléfilm, j'ai eu le plaisir de découvrir votre site ! C'est une merveille, j'ai hâte de découvrir l'ensemble de vos articles... Mais je vois déjà que nous avons beaucoup de passions communes XD !
    Pouvez-vous me dire si la bio de Feldman est accessible ou non - mon niveau d'anglais est potable mais loin d'être incroyable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me fait extrêmement plaisir que mon blog vous plaise :) Si vous pensez à son autobiographie Coreyography, elle n'est dispo qu'en anglais mais sa page wikipédia en français est assez complète, je trouve, pour en savoir plus :)

      Bises :)

      Supprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.