The Mighty est un film que j'adorais regarder quand j'étais enfant, un film triste mais vraiment beau et je me suis dit que j'allais partager ce film avec vous car j'ai l'impression que ce n'est pas un film vraiment connu du public. Tiré du roman Freak the Mighty de Rodman Philbrick, The Mighty ou Les Puissants en VF, réalisé en 1998 par Peter Chelsom (à qui on doit Hannah Montana, le film...), raconte l'histoire de Max, un garçon de 15 ans un peu costaud et qui est dyslexique. Ayant triplé sa cinquième, on lui assigne un tuteur en la personne de Kevin Dillion, 13 ans et atteint de la maladie de Morquio qui cause, entre autres, des déformations squelettiques. Ces deux jeunes, considéré comme des misfits dans leur école, vont vite se lier d'amitié.


Deux jeunes garçons que tout opposent
Le point fort de ce long-métrage, ce sont les deux personnages principaux qui sont vraiment attachants et chacun a une personnalité contrasté: Kevin, interprété par Kieran Culkin, est un petit surdoué handicapé, il doit marcher avec des béquilles mais il ne laisse pourtant pas marcher sur les pieds et n'a pas peur d'affronter les brutes de son école tandis que Max, interprété par Elden Henson, qui est grand et costaud, n'est pas bon à l'école à cause de sa dyslexie et il est très renfermé sur lui-même, ce qui fait que ces deux personnes se complètent très bien. Les deux acteurs, à l'époque âgé respectivement de 15 et 21 ans forment un bon duo à l'écran. J'ai trouvé le personnage de Max vraiment intéressant et touchant. Très timide et réservé, on sent un mal-être chez ce garçon dont le père a assassiné la mère sous ses yeux et il y a une peur chez lui, la peur de ressembler à son père. Quant à Kevin, j'ai beaucoup aimé son coté aventureux et malicieux, lui qui se considère comme un chevalier, tout comme ceux du mythe du Roi Arthur. C'est un personnage plein d'esprit et qui a toujours le mot pour rire. Il ne laisse pas sa maladie prendre le dessus sur sa vie, ce qui fait de lui un personnage vraiment courageux.

❝Think of it as a business partnership: you need brains, and I need legs - and the Wizard of Oz doesn't live in South Cincinnati.❞ -- Kevin

Dans les rôles secondaires, il y a Sharon Stone qui interprète la mère de Kevin, Harry Dean Stanton et Gena Rowlands interprètent les grands-parents de Max et Gillian Anderson interprète Loretta, une vielle amie du père de Max. D'ailleurs, avec le personnage de Loretta, Gillian Anderson s’éloigne totalement de son personnage iconique de Scully dans X-Files et même si on ne voit pas beaucoup son personnage dans le film, je salue sa performance.



Coming-of-age story et chevalerie
The Mighty répond aux codes du coming-of-age story. Bien que Kevin n'évolue pas vraiment au fil de l'histoire, c'est sa présence auprès de Max qui va aider ce dernier à sortir de sa coquille et on voit en Kevin une sorte de mentor, un peu à l'image de Merlin, il guide Max à devenir lui-même et à s'assumer. Tout au long de films, Max va entraîner Max dans des quêtes dignes des chevaliers et vont, par exemple, récupérer un sac jeté dans une bouche d'égout après qu'il ait été volé ou défendre une femme se faisait maltraiter par un homme. D'ailleurs, j'ai apprécié que la musique soit en accord avec le coté chevalier et l'OST à un coté musique celtique que j'aime beaucoup.

Alors on regarde ou pas?
Ce film est très touchant et il faudrait un cœur de pierre pour ne pas verser une larme en le regardant. C'est un film simple et sans prétention, l'histoire n'est pas extraordinaire mais Kevin et Max sont des personnages attachants et on passe un bon moment avec eux. Ce n'est pas un film très joyeux mais il dépeint que tout ne finit pas par un happy ending mais également que de bonnes choses peuvent s’écouler de mauvaises situations.


The Mighty, une belle histoire d'amitié et d'acceptation de soi.

4 déc. 2018


The Mighty est un film que j'adorais regarder quand j'étais enfant, un film triste mais vraiment beau et je me suis dit que j'allais partager ce film avec vous car j'ai l'impression que ce n'est pas un film vraiment connu du public. Tiré du roman Freak the Mighty de Rodman Philbrick, The Mighty ou Les Puissants en VF, réalisé en 1998 par Peter Chelsom (à qui on doit Hannah Montana, le film...), raconte l'histoire de Max, un garçon de 15 ans un peu costaud et qui est dyslexique. Ayant triplé sa cinquième, on lui assigne un tuteur en la personne de Kevin Dillion, 13 ans et atteint de la maladie de Morquio qui cause, entre autres, des déformations squelettiques. Ces deux jeunes, considéré comme des misfits dans leur école, vont vite se lier d'amitié.


Deux jeunes garçons que tout opposent
Le point fort de ce long-métrage, ce sont les deux personnages principaux qui sont vraiment attachants et chacun a une personnalité contrasté: Kevin, interprété par Kieran Culkin, est un petit surdoué handicapé, il doit marcher avec des béquilles mais il ne laisse pourtant pas marcher sur les pieds et n'a pas peur d'affronter les brutes de son école tandis que Max, interprété par Elden Henson, qui est grand et costaud, n'est pas bon à l'école à cause de sa dyslexie et il est très renfermé sur lui-même, ce qui fait que ces deux personnes se complètent très bien. Les deux acteurs, à l'époque âgé respectivement de 15 et 21 ans forment un bon duo à l'écran. J'ai trouvé le personnage de Max vraiment intéressant et touchant. Très timide et réservé, on sent un mal-être chez ce garçon dont le père a assassiné la mère sous ses yeux et il y a une peur chez lui, la peur de ressembler à son père. Quant à Kevin, j'ai beaucoup aimé son coté aventureux et malicieux, lui qui se considère comme un chevalier, tout comme ceux du mythe du Roi Arthur. C'est un personnage plein d'esprit et qui a toujours le mot pour rire. Il ne laisse pas sa maladie prendre le dessus sur sa vie, ce qui fait de lui un personnage vraiment courageux.

❝Think of it as a business partnership: you need brains, and I need legs - and the Wizard of Oz doesn't live in South Cincinnati.❞ -- Kevin

Dans les rôles secondaires, il y a Sharon Stone qui interprète la mère de Kevin, Harry Dean Stanton et Gena Rowlands interprètent les grands-parents de Max et Gillian Anderson interprète Loretta, une vielle amie du père de Max. D'ailleurs, avec le personnage de Loretta, Gillian Anderson s’éloigne totalement de son personnage iconique de Scully dans X-Files et même si on ne voit pas beaucoup son personnage dans le film, je salue sa performance.



Coming-of-age story et chevalerie
The Mighty répond aux codes du coming-of-age story. Bien que Kevin n'évolue pas vraiment au fil de l'histoire, c'est sa présence auprès de Max qui va aider ce dernier à sortir de sa coquille et on voit en Kevin une sorte de mentor, un peu à l'image de Merlin, il guide Max à devenir lui-même et à s'assumer. Tout au long de films, Max va entraîner Max dans des quêtes dignes des chevaliers et vont, par exemple, récupérer un sac jeté dans une bouche d'égout après qu'il ait été volé ou défendre une femme se faisait maltraiter par un homme. D'ailleurs, j'ai apprécié que la musique soit en accord avec le coté chevalier et l'OST à un coté musique celtique que j'aime beaucoup.

Alors on regarde ou pas?
Ce film est très touchant et il faudrait un cœur de pierre pour ne pas verser une larme en le regardant. C'est un film simple et sans prétention, l'histoire n'est pas extraordinaire mais Kevin et Max sont des personnages attachants et on passe un bon moment avec eux. Ce n'est pas un film très joyeux mais il dépeint que tout ne finit pas par un happy ending mais également que de bonnes choses peuvent s’écouler de mauvaises situations.


© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.