Mean Girls, un teen-movie culte et digne héritier des films Heathers et Clueless.

Mean Girls film Cady Karen Gretchen Regina


Mean Girls
 est probablement le teen-movie emblématique du début des années 2000. Avec Lindsay Lohan en tête d’affiche, popularisée suite au succès de Freaky Friday (également réalisé par Mark Waters) sorti l’année précédente, le film est un carton et devient un film culte. Le scénario est écrit par Tina Fey, qui joue également dans le film et suit Cady Heron (Lindsay Lohan), une adolescente de 16 ans qui revient d’Afrique et qui a été scolarisé à domicile toute sa vie. Elle va vite découvrir l’univers du lycée américain et que ce dernier est loin d'être un environnement inoffensif.


MEAN GIRLS est un film particulièrement ancré dans la pop culture. Bien que Tina Fey se soit inspirée d’un livre de développement personnel (Queen Bees and Wannabes de Rosalind Wiseman), le long-métrage parait être un digne successeur d’un teen-movie des années 80, Heathers, réalisé par Michael Lehmann. Heathers est une comédie noire et une satire sociale sur les adolescents et expose les cliques sociales du lycée. On retrouve des éléments similaires entre les deux long-métrages: un trio de filles populaires, les cliques sociales et une héroïne qui va tout faire pour détruire cette construction sociale nocive. D'ailleurs, le scénario d'Heathers fut écrit par David Waters, qui n'est autre que le frère de Mark Waters. MEAN GIRLS semble aussi s’inspirer d’un autre teen movie des années 90: Clueless. En effet, en plus d'être une satire sociale sur le monde adolescent, l’arc narratif autour de la transformation de Tai dans Clueless n’est pas sans rappeler la transformation de Cady auprès des Plastiques.

There are two kinds of evil people in this world. Those who do evil stuff and those who see evil stuff being done and don’t try to stop it.❞ - Janis Ian

Au début du film, Cady est une jeune fille naïve, un agneau envoyé dans la gueule du loup, aka le lycée. Elle sera vite confrontée à la cruauté des filles populaires et n’aura qu’une idée en tête, se venger. Pourtant, cela va la mener vers un chemin de corruption et elle va commencer à devenir de plus en plus comme la queen bee du lycée, Regina Georges (Rachel McAdams) et ses little workers, Gretchen Wieners (Lacey Chabert) et Karen Smith (Amanda Seyfried). A cause de l’influence des Plastiques, mais aussi celle de Janis (Lizzy Caplan), Cady perd peu à peu son individualité. En effet, dans un premier temps, on pense que seules les Plastiques sont des mean girls, pourtant, Janis incarne tout autant l'image de la mean girl. Janis veut se venger de Regina mais au fond, elle ne vaut pas mieux qu'elle puisqu'elle joue au même jeu que Regina en sabotant sa vie. De plus, elle force au départ Cady à être dans une situation où elle n'est pas à l'aise. Janis est une rebelle qui veut casser le système (le règne de Regina) mais qui ne fait que le renforcer puisqu'au final, elle est en partie responsable de la transformation de Cady qui finit, pour une courte durée, par devenir la nouvelle queen bee.
  
Mean Girls film Cady Janis Damian



Le titre est évocateur de cette réalité où toutes les filles, au lieu d'être unies, sont cruelles entre elles. La scène dans le gymnase montre que chaque fille du lycée a déjà critiqué une de ses amies. Le titre ne se réfèrent donc pas seulement aux Plastiques mais bien à toutes les filles du lycée. D'ailleurs, MEAN GIRLS reste un film intemporel car son sujet pourrait facilement être exploité à l'heure actuelle, notamment à travers les réseaux sociaux et le cyberbullying. La fin est un peu niaise et prévisible, mais elle fait néanmoins chaud au cœur. Cady mûrit et retrouve son individualité pour enfin redevenir elle-même. 

Get in loser, we’re going shopping.❞ - Regina George

MEAN GIRLS est un film pertinent avec de l'humour mordant et des répliques cultes. Il explore le cliché du lycée et s'en moque. Il parvient également à mettre en lumière l'harcèlement qu'on peut subir dans le milieu scolaire. Les répliques drôles de ce film ont fait naître une multitude de gifs et de mèmes, ce qui fait encore vivre le film des années après sa sortie. Véritable phénomène de la pop-culture, MEAN GIRLS a marqué toute une génération et a le mérite, seize ans après sa sortie, de ne pas être tombé dans l'oubli. La preuve est que personne n'oublie de célébrer ce film le 3 octobre, ce qui est mon cas aujourd'hui. Bien que le long-métrage soit un digne héritier des teen-movies Heathers, Clueless ou encore Jawbreaker, il a su laisser son propre héritage derrière lui et bon nombre d'artistes et d'œuvres lui ont rendu hommage, notamment Ariana Grande, avec son clip Thank U, Next.

1 commentaire

  1. Un classique! Chaque année, chaque 3 octobre, je me dois de le regarder et finalement il ne vieillit pas trop mal :)

    RépondreSupprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.