BACK TO THE EIGHTIES • The Karate Kid (1984).

2 janv. 2017

The Karate Kid film 1984





L'HISTOIRE
The Karate Kid (ou le Moment de Vérité en VF) est un film américain sorti en 1984, réalisé par John G. Avildsen et c'est le premier film d'une trilogie. Dans ce film, on suit Daniel LaRusso, adolescent de 16 ans qui vient juste d’emménager à Reseda en Californie avec sa mère.  Un soir, il rencontre Ali pour qui il craque instantanément, mais arrivent une bande de jeunes motards, menée par Johnny, l'ex petit ami d'Ali, qui aborde brutalement cette dernière. Daniel tente de s'interposer mais reçoit raclé de la part de Johnny, qui fait du karaté. Se faisant tabasser de nombreuses fois, Daniel veut pouvoir se défendre et décide d'apprendre le karaté. Mr Miyagi, l'homme de la maintenance semble être un expert dans l'art du karaté et accepte donc de le lui enseigner, mais sa manière d'enseigner s'avère particulière. 


CE QUE J'EN AI PENSÉ 
Je tiens à commencer par dire que j'ai vu le remake de 2010, celui avec Jaden Smith et Jackie Chan avant ce film et du coup, ça m'a un peu "gâché" mon plaisir car la trame de l'histoire est quasi identique - même s'il est question de kung-fu dans ce remake et non de karaté - mais cela ne m'a pas empêché d’adorer ce film.

Parlons d'abord des personnages. Ralph Macchio interprète Daniel LaRusso, un adolescent de 16 ans (alors qu'il en avait 22 lors du tournage, je sais, impossible à croire avec ce minois de bébé). Il vient juste d’emménager avec sa mère et se fait des ennemis dès son premier jour, Johnny et sa bande, tout simplement car Daniel a craqué sur Ali, qui s'avère être l'ex de Johnny. Macchio fait du bon boulot dans ce film (et dans les autres, car je me suis regardé la trilogie en trois jours) et du coup, je peux vous dire que son personnage a une bonne évolution, il apprend et grandit au fur et à mesure des trois films. C'est un personnage sympathique et charmant. Le plus important est que son personnage reste crédible. Quand Daniel fait du karaté, pour ma part, je le trouve vraiment moyen, il n'est pas parfait mais le fait qu'il ne devienne pas ce super karatéka rend son personnage juste.

The Karate Kid 1984 gif

Ensuite il y a Mr Miyagi, interprété par Pat Morita qui a rendu son personnage incroyable, un homme très posé, qui pense avec philosophie mais qui se permet des blagues plutôt sympathique de temps en temps. Ce que j'ai beaucoup apprécié dans le film, c'est l'amitié entre Daniel et Mr Miyagi, qui me fait penser à l'amitié entre Marty et Doc de Retour vers le Futur. Comme le dis le personnage de Daniel dans le troisième film, Mr Miyagi est son mentor mais aussi son meilleur ami. Je trouve ce genre d'amitié très agréable et qu'on retrouve dans des films que j'aime beaucoup tel, comme je le disais, Retour vers le Futur ainsi que Coeurs Perdus en Atlandide. Mr Miyagi ne fait pas qu'apprendre le karaté à Daniel mais il l’éduque et le transforme. Les scènes d'entrainement sont le pilier de l'amitié naissante entre Daniel et Mr Miyagi. Je ne vous spoile pas car c'est prévisible, on sait d'avance que Daniel va gagné le tournoi de karaté et on pourrait penser que la fin est bâclé et c'est là qu'on se rend compte que Daniel apprenant le karaté pour gagner le tournoi n'est pas le sujet du film mais bien l'amitié entre le mentor et son élève ainsi que son histoire avec Ali.


Lesson not just karate only. Lesson for whole life. Whole life have a balance. Everything be better. Understand? ❞ - Mr. Miyagi


C'est là qu'il y a un hic pour moi. L'histoire d'amour dans ce film entre Daniel et Ali est plutôt banale et peu profonde. Ali et Daniel craque l'un pour l'autre dès que leurs regards ce croisent. C'est bien le genre d'histoire "d'amour" qui n'apporte rien à un film. Bien qu'on sente une alchimie entre les deux acteurs, ça ne fonctionne pas. Elisabeth Shue qui interprète Ali est dans la même ligné que son personnage de Jennifer dans Retour vers le Futur: inutile et sans aucun intérêt - bon, elle a quand même plus de caractère que Jennifer. Et ceci est renforcé par la suite, je ne vous spoile pas vraiment, car Elisabeth Shue n'ayant pas voulu ré-interrompre ses études pour le deuxième film, son personnage n’apparaît donc pas, et on apprend dès les premières minutes du second film qu'Ali a laissé tombé Daniel pour un joueur de foot de UCLA. Bref, preuve que c'était pas le grand amour.

The Karate Kid 1984 gif

Mais je vous avouerai que j'ai vraiment vu le talent de Ralph Macchio en trouvant sur Youtube plusieurs vidéos mise en ligne par le réalisateur himself qui regroupe le rehearsal movie. Pratique peu répandu, le réalisateur à tout simplement filmé l'entière répétition du film et on peut voir cette répétition comme une première version du film avec des scènes ne se trouvant pas dans le montage final. et dans ce rehearsal movie, Ralph Macchio est encore plus convaincant quand dans le film itself. Si vous regardez le film et que vous l'avez bien aimé, je vous conseille de regarder ces vidéos - ici

Vous l'aurez compris, à part l'histoire d'amour, j'ai tout adoré dans ce film et je me demande pourquoi je n'ai pas regardé ce film plus tôt (Merci Netflix). Concernant les suites, elles aussi disponibles sur Netflix, elles restent mois bien que le premier film mais regardables car elles reprennent le même pattern du premier film, il n'y a donc aucune surprise. Je pense que c'est le genre de film culte qui peut (doit?) plaire à tout le monde et malgré que le film dure quand même deux heures, vous passerez sûrement un agréable moment devant The Karate Kid. 






Enregistrer un commentaire

© Le Rewind Club. Design by Fearne and edited by Jules.