Never Have I Ever, que vaut la saison 3 ?

Devi et Paxton - Never Have I Ever


Never Have I Ever (Mes Premières Fois dans sa version française) est de retour ce mois-ci avec une troisième saison. On retrouve alors Devi alors qu’elle vient enfin de se mettre en couple avec Paxton (sans qu’il n’ait honte d’elle comme dans la saison 2...). Alors, que donne cette saison 3 ? La réponse en dessous ! 

Force est de constater que cette saison n’apporte rien de nouveau. Le teen-show tourne en rond avec des intrigues rébarbatives et c’est vraiment l’un des plus gros reproches que l’on peut faire à Never Have I Ever à chaque saison qui sort. Avec un coté très exubérant, la série a toujours le don d’aborder des thématiques propres aux adolescents, mais sans vraiment se prendre trop au sérieux en même temps (notamment avec narration en voix-off faite par l’ancien joueur de tennis professionnel John McEnroe). L’un des épisodes les plus intéressants et qui se démarque des autres est l’épisode 6. L’épisode se déroule sous le point de vue de Ben et aborde le burn-out étudiant.

Eleanor, Fabiola et Aneesa



Devi se révèle être moins insupportable et égoïste que dans les saisons précédentes et elle a globalement assez mûri depuis la première saison. Malgré son évolution, Devi reste une adolescente parfois immature avec pas mal de boy drama autour d’elle. Parmi tous les personnages, il est évident qui c’est Paxton qui a la meilleure évolution. Alors qu’il incarnait l’image du garçon beau et populaire (mais pas très intelligent), il se détache de plus en plus de cette étiquette pour montrer qui il est réellement. Devi est celle qui a poussé Paxton à devenir la meilleure version de lui-même et pourtant, leur relation amoureuse est décevante et sans spoiler, on a vraiment cette sensation de "tout ça pour ça". De plus, le triangle amoureux entre Ben, Devi et Paxton flotte toujours un peu dans l’air et rajoutons à ça l’arrivé d’un potentiel nouveau love interest, Des, ça fait beaucoup. Des se révèle être un personnage plus ou moins inutile et sert simplement à combler une narration répétitive.

Le verdict final de cette troisième saison : NEVER HAVE I EVER est divertissante et a le mérite de montrer l’adolescence de manière drôle et sincère, mais elle pêche au niveau du rythme et des intrigues. A chaque saison, ça sent malheureusement le réchauffé. La série a dors et deja était renouvelée pour une quatrième saison (qui sera la dernière). Je reste cepeandnant curieuse de comment les showrunners vont conclure l’histoire de Devi et ses amis.


SAISON 3 DISPONIBLE SUR NETFLIX DEPUIS LE 12/08.



1 commentaire

  1. Trop chouette ton avis sur cette saison ! C'est hyper bien écrit et synthétisé. Pour ma part j'ai beaucoup aimé, mais je comprends totalement tes reproches et points de vue. On tourne effectivement en rond avec tous ces loves interests... Ce qui rattrape tout ça, c'est clairement la belle évolution pour quasi tous les personnages. J'ai trouvé ça super cool, ça fait du bien. Il me tarde déjà de découvrir la prochaine saison, je suis comme toi très curieuse de savoir comment l'histoire de Devi va se conclure (bien que un peu triste, car je me suis attachée à cette série).

    RépondreSupprimer

© Le Rewind Club – La (pop) culture d'hier et d'aujourd'hui. Design by Fearne and edited by Jules.